PSYCHOLOGIE  2014

Le mot désigne des connaissances sur UN Humain, mais aussi celles qui permettent de caractériser un groupe d' humains, une Société constituée d'humains et de leurs amis, mais aussi, et surtout, l'ensemble de TOUS les HUMAINS qui vivent en même temps sur la Terre.

L' humanité est une abstraction pour chacun des Humains qui la constituent, alors qu'ils NE se CONNAISSENT PAS.

Le lecteur peut se poser la question du nombre d' Humains qu'il connait, le résultat est petit par rapport au nombre d' Humains vivant sur la Terre.
Il ne connait pas tous les membres de sa famille, dont certains sont rencontrés seulement pour les grandes fêtes.
Ces rassemblements sont élargis au moment de la mort de l'un d'entre eux.

Chaque lecteur "connait" plus les personnes et les personnages vus à la télé, les acteurs des spectacles, des concerts qui se font dans la commune ou à la ville voisine, mais que veut dire "connaître" ???
Il s'agit plutôt du mot reconnaître, fonction qui utilise la RDF, mise en difficulté par les changements du visage produits par le vieillissement.

L'auteur insiste sur ce mot : CONNAITRE , pour faire apparaître que l'on connait une personne si l'on vit avec elle quotidiennement sans problème, mais surtout la connaissance des personnes avec lesquelles un travail utile est réalisé pour l'ensemble des personnes voisines, qui vivent autour de vous.

Deux notions fondamentales : les SENTIMENTS, associés au travail d' ÉQUIPE.

vers : CONSTRUIRE HUMANITY

ESPACE  VITAL  pour les  HUMAINS

Ces deux mots de la langue française, associés, désignent une notion abstraite pour 90 % des Humains, mais concrètement existante, comme le prouve le fait qu'un Humain qui se déplace rapidement vers un grand mur, meurt en frappant ce mur.

L'observateur constate que l'espace vital devant l'acteur diminue, pour s'annuler au moment de l'impact. Le mot impact se caractérise par ' fort ', car la vitesse de l'acteur s'annule en une durée courte.

C'est vrai dans le cas d'un Humain sur un vélo, ou dans une automobile, un avion, etc... Un choc important se termine par la mort.

 Dans la situation d'un sportif, par exemple d'un joueur de football, l'impact que son pied donne au ballon, met celui-ci en mouvement à une vitesse satisfaisant mv=m'v' . En conséquence le joueur doit "gérer" l'énergie consommée pour que le ballon tombe à l'endroit voulu au départ. C'est une gestion difficile qui nécessite un long apprentissage. Un grand pourcentage d'Humains en sont incapables.

Selon le discours des sites sur la cybernétique, l'auteur propose le mot COMPÉTENCE pour désignée la notion associée à un savoir-faire complexe pour obtenir un résultat selon le processus cybernétique.

Les anciens appelaient cet ensemble de connaissances associées aux savoir-faire : MÉTIER.

Pour éliminer les ambigüités, l'auteur propose le mot SPACEV , spaceV en minuscule.
Ce néologisme est de même nature que celui de systèmeV. La lettre V voulant dire Vivant, Vital.

Un autre intérêt pour la suppression du E du mot "espace" pour annuler la confusion avec ÉNERGIE. En abrégé le mot E désigne l'énergie, comme dans la fameuse égalité du savant Einstein.

ESPACE  HUMAIN

L' espace vital d'un Humain, désigné par le mot spaceV dans ce discours, signifie les endroits, d'une surface définie quantitativement, à la surface de la Terre, dans la Nature.

Dans a position vertical d'attente, statique, la surface au sol est d'un m2.
Son volume vital est de 2 m3.

En comparant à l'espace vital d'un lion, celui-ci est comparable, environ 2,5 m3.

Or le lion tue un humain facilement, alors qu'un humain NE peut PAS tuer un lion avec ses mains.

La notion de spaceV doit être associée à la notion de PERFORMANCE.

 Avec un fusil l'humain peut tuer un lion à plusieurs centaines de mètres, et même plusieurs en une durée de temps courte. Un lion est incapable de faire cela.

A la course à pied le lion a besoin de beaucoup plus de m3 d'espace pour tuer l'animal qui lui servira de nourriture. L'homme est incapable de courir longtemps pour attraper un animal qui pourrait lui servir de nourriture.

L'intelligence de l'homme lui fait fabriquer des pièges pour attraper des animaux comestibles. Dans une région dépourvue de ce type d'animal, l'homme meurt. Il est OBLIGÉ de se déplacer vers une autre région.

L'auteur fait remarquer que la notion de spaceV est caractérisé par trois notions : l'espace volumique, le but pour occuper ce volume, et la durée d'occupation de ce volume.

La preuve est fournie par la réalité de la conduite d'une automobile.
Plus la vitesse est grande plus l'espace volumique s'agrandit pour limiter les catastrophes, alors que la durée d'utilisation diminue.

L'apprentissage de la conduite d'une automobile doit prendre en concidération la notion de spaceV, dans différentes situation. La notion d' ÉVALUATION de la situation est primordiale.

La non compétence de l'utilisation de la notion de spaceV produit des milliers de morts, et de nombreux handicapés. Le lecteur devra déterminer par lui-même la raison.

La notion de spaceV est applicable lorsqu'un Humain est dans une foule. Si cet spaceV diminue au minimum, durant un temps assez long, l'Humain meurt étouffé. C'est un constat, aucun commentaire n'est à faire.

La synthèse de cette analyse simplifiée est que l' Humain ne peut vivre sans un spaceV minimal, grand par rapport à lui, dans un endroit sur Terre où il peut trouver de la nourriture comestible en quantité suffisante pour en obtenir encore après la fin du cycle d'obtention, de digestion et d'assimilation de cette nourriture.

Le lecteur comprendra que la gestions de ces actions est complexe.
Il comprendra aussi que cette gestion devient plus rapide et plus efficace par un travail en ÉQUIPE.

PSYCHOLOGIE RELATIONNELLE

La communication entre Humains présente plusieurs configurations : entre quatre yeux, entre un et deux ou trois personnes connues, entre un et deux ou trois inconnues, entre un et un groupe.

Dans notre société actuelle, le nombre de différents cas augmente du fait de l'intermédiaire d'une entreprise ou de l' Etat.

 Lorqu'une personne arrive dans un magasin pour acheter un objet, un vendeur vient vers elle pour communiquer. Lui essaiera de lui vendre pour gagner sa commission. Ce but influence le déroulement de la communication.

Lorsqu'un conducteur d'automobile se fait arrêter par un gendarme, il est nécessairement dans une situation d'inférieur par rapport à l' Humain gendarme pour deux raisons : il est représentant de l' Etat tout puissant, et représentant du père qui punit .

Alors la communication est fermée. Et pourtant il y a deux Humains face à face.

Pour un pourcentage significatif des Humains cette situation leur paraît inhumaine.

La Cyberhumanity propose une solution où les Humains en face d'autres Humains sont égaux entre eux.

Cette notion d' "égalité " est compliquée à décrire. En prenant référence au processus cybernétique cette égalité est perçue par les personnes voisines, qui sont de la même équipe, qui déterminent les limites à ne pas dépasser.

Cet AUTOCONTRÔLE est nécessaire pour anticiper les pertes de maîtrise de soi qu'un Humain peut produire dans des situations normales.

L'objectif permanent de la Cyberhumanity est que dans aucun quadricyber des rassemblement de foule se produisent.

Le lecteur aura compris que dans l'organisation de la Cyberhumanity il n'y ai pas d'esclavage ni d'esclavagisme, permettant à chaque Humain, quelque soit son évolution psychologique et ses compétences, il puisse vivre sa liberté dans les limites de son spaceV, qui est proche des limites du spaceV de ses voisins.

PSYCHOLOGIE  HUMAINS avec MACHINES

La communication entre un Humain et une machine n'existe pas dans la réalité, même si cette machine est un puissant ordinateur qui gagne en jouant aux échecs contre un Humain.

Dans la réalité une machine est commandée par un Humain qui appuie sur des boutons pour déclencher le flux d'énergie qui va faire fonctionner celle-ci.

Objectivement c'est un amplificateur de force pour un Humain.

 L' Humain dans la petite cabine de commandement de la grande machine n'existe pas pour l'observateur éloigné.

En conséquence il fait une métaphore pour prendre la machine pour un Humain, puisque celle-ci a le même comportement qu'un Humain dans la tâche exécutée.

L' Humain parle à sa machine comme il parle à son bras, sa main, en travaillant.

La plupart des Humains qui conduisent une machine font " corps " avec elle. C'est normal car le conducteur doit garder sa maîtrise de soi dans toutes les circonstances des situations événementielles qui peuvent se produire au cours de la vie.

En conclusion la communication homme-machine n'existe pas, c'est seulement une métaphore qui représente correctement l'attitude psychologique de l' Humain vis-àvis de SA machine.

La preuve est donnée par le comportement inverse. Certains Humains donnent des coups de pieds à sa machine parce qu'elle n'a pas fait ce qu'il voulait.

Cette action prouve que l' Humain n'a pas la maîtrise de soi, n'y l'évolution psychologique suffisante pour avoir conscience que c'est sa compétence qui est insuffisante. Mais un grand pourcentage d' Humains faisant des erreurs ont un langage pour dire que c'est de faute à l'autre ... lui permettant de rester au même niveau.

Prendre en considération les Humains qui s'autoaccusent ...

L'auteur fait remarquer que l'Humain " marche sur une corde raide ", ou " surfe " , qui sont des métaphores correctes pour comprendre la vie en générale.

En conclusion le seul moyen qu'un Humain reste un Humain humain au cours de sa vie consiste à vivre quotidiennement en relation avec d'autres Humains qu'il connaît et qu'i aime, dans le sens de " attitude psychologique ".

PSYCHOLOGIE  HUMAINE

Le cybernaute pourra être émotionné à la lecture de ce discours.

Cette simulation prospective présente la complexification de l'organisation des Humains, que celle-ci travaille pour capter et intégrer l'énergie du Soleil dans les matières présentes à la surface de la Terre.

 

Dans plusieurs siècles la population humaine sera constituée de plusieurs dizaines de milliards d' Humains, qui auront construit une machine satellisée autour de la Terre, pour capter l'énergie solaire pour faire vivre durant des dizaines de millénaires, les Humains qui vivront sur la Terre et dans le ciel.

RÉFÉRENCE PSYCHOLOGIQUE d' UN HUMAIN

Tous les Humains naissent et meurent dans ce domaine d'activité, organisé sur le territoire du sociécyber.

Toutes les précautions qualité sont prises pour qu'un Humain naisse avec la grande chance d'être en bonne santé dès le premier jour de sa naissance.

Le jour même son compte mondo est ouvert au sociécyber, sur lequel le montant d'un million de mondo est déposé.

Ce montant correspond au montant nécessaire pour vivre une vie sans travailler, avec un spaceV réduit.

PSYCHOLOGIE   des  ACTIVITÉS  de  MAINTENANCE

Les activités humaines de ce domaine sont directement associées au domaine 'construire'. Une machine construite doit avoir une durée de vie aussi longue que celle de la Cyberhumanity.

La durée de vie des Humains dépend à 100 % de la durée de vie des machines nécessaires à la vie des Humains sur Terre et Cosmos.

Le domaine logistique qui étudie, réalise et contrôle l'activité s'appelle MAINTENANCE.

 

Elle constitue l'une des trois LOGISTIQUES qui partagent l'ensemble des activités des Humains.

La LOGISTIQUE MAINTENANCE d'un sociécyber comprend plusieurs services: QUALITÉ, SPÉCIFICATIONS, ACCEPTATIONS et VALIDATIONS, FORMATION, Bureau d'ÉTUDES, RELATIONS et CONTRATS, LOCATIONS des ateliers, etc...

Ces services constituent la RÉFÉRENCE, l' ASSISTANCE et les CONSEILS aux équipes et aux équipages.

Les Humains qui constituent les acteurs de ces services sont des Cybers.

ACTIVITÉS

Par sa conscience un Humain constate que ses activités se font dans trois domaines logistiques différents, complémentaires.

Le seul domaine logistique qui intéresse la Cyberhumanity est le domaine construire.
C'est ce domaine qui réalise les éléments qui satisfont le processus universel.

Pour que les machines construites pour le processus universel, le domaine d'activité maintenance y est associé.

 

Les activités sont faites par des Humains, qui doivent vivre, acquérir des compétences, et se maintenir pour rester en bonne santé sans handicap.
Le domaine d'activité correspondant s'appelle mode de vie.

Le cours de la vie d'un Humain passe par les mêmes phases que tous les autres Humains : nourrisson, enfant, adolescent, préadulte, adulte, adulte mûr, adulte mature, adulte sage, etc...

Un deuxième niveau a les phases : cyber adulte, cyber mûr, cyber mature, cyber sage, etc...

Ce niveau correspond aux compétences plus grandes, plus durables, plus maîtrisées que celles des autres Humains.

Les cyber constituent le potentiel le plus élevé que peut avoir un sociécyber.

Les domaines d'activités des Humains d'un sociécyber sont complémentaires et nécessaires les uns aux autres.

Ils sont appelés LOGISTIQUES :

1- Logistique CONSTRUCTION

2- Logistique MAINTENANCE

3- Logistique MODE de VIE des Humains

INTERETS  PSYCHOLOGIQUES

Ce domaine correspond aux activités des Humains qui construisent des machines à la surface de la Terre et dans le cosmos proche de celle-ci, car elles sont nécessaires pour que les Humains puissent vivre avec moins de fatigue, une meilleure santé tout au long de la vie de chacun, et atteindre le bonheur dans la dernière partie de sa vie.

 

L'auteur fait remarquer que le bonheur est personnel, que l'on peut partager qu'avec les Humains que l'on apprécient. Ce terme est plus général et plus profond que le terme général 'amour'.

Le verbe ' construire ' désigne l'attitude psychologique de chacun des Humains du sociécyber, et désigne la LOGISTIQUE CONSTRUCTION, l'un des trois domaines d'activités des Humains du sociécyber.

Le cybernaute comprendra que ce domaine d'activité des Humains du sociécyber est l'unique moyen de gagner des mondo pour le sociécyber et les Humains qui le constituent.

En plus l'organisation de la Cyberhumanity constitue le moyen que les Humains puissent atteindre le Bonheur par la réalisation de buts utiles à l'intérêt général, par la gloire qu'il gagneront en agissant selon les règles du processus cybernétique.

Les autres Logistiques sont nécessaires l'une pour fournir les Humains compétents en bonne santé, l'autre pour maintenir les machines nécessaires aux fonctionnements des métabolismes de la Cyberhumanité.

Le lecteur fera instantanément la liaison avec le fonctionnement de certains groupements humains qui existent en ce début de siècle.

REALISATION  SUPERDEMOCRATIE

La réalisation de l'organisation superdémocratique dans la Cyberhumanity semble difficile en ce début de XXI siècle, car de nombreuses ethnies ne connaissent pas ces savoirs

L'évolution et le développement de la conscience de chaque Humain adulte va se produire dans le XXI siècle.

Les éléments bloquants sont inscrits dans les livres sacrés, qui conditionnent les Humains à rester dans leur ignorance des connaissances acquises par la démarche de la science.

 

En conséquence ils ont une attitude psychologique conservatrice, associée à une attitude dominatrice à vouloir que les autres Humains pensent et agissent comme eux.

La dictature religieuse existe.

En contre partie la réalité existe en permanence. Les Humains sont confrontés à elle. Ce sont les Humains qui s'adapteront, car la réciproque est impossible.

Tous les Humains doivent et devront suivre le processus universel.

Un jour ou l'autre tous les Humains devront s'y conformer.

Le  POUVOIR

La notion de POUVOIR a de nombreuses composantes, qui s'appliquent à tous les niveaux de la hiérarchie, depuis le pouvoir de la mère sur l'enfant, le pouvoir de la mère dans la famille parentale, le pouvoir du père chef de famille, le pouvoir du chef d'équipe, le pouvoir du patron sur les ouvriers, les salariés, le pouvoir du commandant d'un bateau, les pouvoirs du maire, les pouvoirs du chef local, régional de la mafia, de la police, des directeurs d'administrations, les pouvoirs des chefs de cabinet ministériel, du président, du dictateur, etc... et d'une façon générale du FORT sur le FAIBLE, de celui qui connaît sur l'ignorant, de celui qui a une légitimité d'élu sur le sujet ordinaire, de celui qui a de l'argent sur celui qui n'en pas, de l'esclavagiste sur les humains ordinaires, etc...

 PSYCHOLOGIE par l' ACTION

Ce premier article sert à l'introduction de micro_video pour associer un mot à un comportement.

Le premier exemple est le mot

  {   SYMBIOSE }


Le deuxième exemple est le mot 

{ HUMANITE }

 

 

 

Sous-catégories