Titre 4 EDU DUAL-TRIAL

DUALITÉ   TRIALITÉ
                                                 
04-2018
La première notion ' DUALITÉ ' est connue, facile à comprendre  par la prise de conscience de  'la main gauche, la main droite', recto/verso d'une page blanche, 'haut/bas' , ect... dans tous les secteurs des connaissances qui apparaissent des dans la conscience, et ailleurs tel que 'concret/abstrait' .

Cela se complique car la conscience ne peut avoir conscience de ce qu'elle ne perçoit pas .

De plus dans l'organisation d'une société démocratique se produisent des votations pour répondre OUI ou NON à une question, ou à un choix à faire. Souvent les quelques votants, bien acrédités ne votent pas, d'autres raturent, ce qui annule le vote.
Le résultat du vote pris en compte est seulement les votes OUI et les votes NON.

Les autres ne sont pas pris en compte, ce qui prouve que l'organisation de la Société conditionne les citoyens à penser en BINAIRE .

C'est la raison de l'invention de la notion de TRINAIRE pour exprimer cette troisième possibilité qui existe dans la réalité de notre conscience.
Une partie du langage actuel doit être amélioré pour prendre en compte cette réalité, qui doit apparaitre dans la description des phénomènes.

Dans un phénomène de transformation d'énergie, une perte d'énergie est toujours constatée, où est-elle partie ? , comme l'énergie emportée par les neutrinos, etc...

 

                        DUALITE  et  TRIALITE

Chaque lecteur connait le mot DUALITE , qui désigne la notion de double aspect d'un élément tel que droite/gauche, concret/abstrait, etc...

Cette notion est symbolisée dans la culture chinoise par l'image connue, sur laquelle sont écrits les 2 mots ' yin ' et ' yang '.
Ce symbole existe depuis 2000 ans.
Durant cette longue période, l' Esprit humain a évolué, lui permettant de mieux dissocier la réalité, puis de donner des mots identifiant ces nouvelles notions, perçues par notre conscience.

Comme indiqué dans ce discours, une notion qui apparait dans notre conscience d' Humain, doit être dissociée en deux parties : l'une  ' concrète ' , et l'autre ' abstraite ' .

Ce processus de notre Esprit fonctionne en permanence, ce qui provoque des paradoxes, des erreurs, des contre-sens , etc...
Ce fonctionnement doit être en permanence controlé par notre cogitation, qui par RDF ( reconnaissance de forme ) permet d'éliminer un grand nombre de gestes et de mouvements qui auraient provoqué des erreurs ou des catastrophes.

Ce fonctionnement de l' " Esprit-Corps " est caractéristique des adultes, qui ont la maitrise d'eux-mêmes.

De nombreux exemples prouvent la façon limitée des cogitations des responsables du pouvoir de quelques Humains sur tous les autres citoyens.
Lors d'un référendum la question demande une réponse par OUI ou par NON .
Les citoyens qui ne répondent pas l'une de ces 2 réponses, sont éliminés de leur responsabilité politique de gouvernance du pays.
Cette situation est à l'encontre de la valeur  de base de notre démocratie : " gouvernance du peuple par le peuple pour le peuple " .

En conséquence, nécessité d'augmenter les connaissances et les capacités de cogitation des générations qui nous suivent, de manière que l' humanité puisse s'adapter aux changements climatiques qui vont produirent des catastrophes de plus en plus importantes, comme le prouve les explosions des centrales nucléaires des dernières décennies, les tsunamis, les volcans, les tempêtes, etc...

Encore un paradoxe en France, il faut, faudrait, que le niveau d'intelligence augmente, alors que les tests mondiaux de l'intelligence moyenne de ses citoyens montrent qu'elle diminue par rapport à celle des autres pays.

Le mot  TRIALITÉ a été inventé pour permettre à la cogitation d'aller plus loin dans l'identification de "parties" de l'inconnu.

Toute transformation énergétique a un rendement plus petit que 100 % . Ou passe l'énergie perdue.
Autre exemple : dans une réaction nucléaire, la perte d'énergie s'appelle ' neutrino ' .
Qu'est-ce que c'est ?
Personne ne l'a retrouvé .

Le fait de parler trialité veut dire que dans tous les phénomènes de transformation d'énergie, une partie de celle-ci disparait dans l' Univers, sous la forme d'une énergie très abstraite, que l'auteur suggère appeler : " champ d'énergie abstraite " , constitutive de l'énergie globale de l' Univers.
Elle se manifeste de différente façon : par exemple le photon , réellement qu'est-ce que c'est ?

Ce discours, incompréhensible par un grand pourcentage des lecteurs, essaie de faire prendre conscience que parmi toutes ces connaissances , acquises au cours des millénaires, nous sommes à la recherche permanente des limites entre les notions qui existent dans notre conscience, et les limites de cogitation et de mémorisation de notre Esprit.

La preuve de ce constat sont les développements de machines , qui fonctionnent avec de l' intelligence artificielle, qui vont fonctionnaient mieux que la cogitation-mémorisation de l' homme actuel.
Certains prédisent qu'ils remplaceront les Humains .

L'auteur prédit que ces machines auront beaucoup de difficultés pour fonctionner ' corps et âme ' comme un CYBER .